NARCONON Non à la drogue, oui à la vie DÉVOILÉ

Narconon tient-il debout?
Scientologie opposée à Medecine

NON A LA DROGUE, OUI A LA VIE Narconon DÉVOILÉ

Contenu: la scientologie opposée à la médecine

Beaucoup de liens aboutissent encore dans le vide, car les fichiers correspondants sont en cours de traduction.
Veuillez nous en excuser
Tel du webmaster: 04 26 81 00 96

 

Faits principaux |Pourquoi critiquer Narconon ?
Narconon face à la critique |
Est-ce une escroquerie?


Une part relativement faible d'une race, disons 20 %, a des caractéristiques antisociales. Ils provoquent des ennuis aux 80 autres pour cent, effet hors de proportion du nombre qu'ils sont.
[Scientology Handbook (1994), p. 414]

Ce n'est pas un hasard si le "Manuel de scientologie", un aperçu sur papier glacé long de 871 pages portant sur les croyances de la secte, illustre le dogme ci-dessus par une photo représentant huit personnes rayonnantes dans un pré ensoleillé, à côité d'une photo de deux types à la mine patibulaire, habillés en chercheurs, sur fond d'explosion nucléaire. (voir http://www.scientologyhandbook.org/img/pg414_1.jpg) Depuis plus d'un demi-siècle, Hubbard et la scientologie ont entamé une guerre sans merci contre la science et la médecine, au point que la secte est désormais "l'un des mouvements anti-intellectuels les plus actifs de notre époque" (ainsi que l'écrivit le Boston Globe) ["Boston U.'s Scientology connection", Boston Globe, 16 September 1998]

Le rejet des sciences est inhérent à la scientologie et à son satellite Narconon. C'est même la cause des deux. La dianétique, qui précédé et donna naissance à la scientologie, a longtemps été décrite comme "l'unique science du mental qui fonctionne", et elle rejetait carrément la psychologie orthodoxe et la psychiatrie. La scientologie se prétend l'unique solution aux problèmes de "l'état de vie" [sic], Hubbard et ses adeptes expliquant que "la planète est fichue si nous ne prenons pas les choses en main". [Hubbard, "State of OT", lecture of 23 May 1963]. Les méthodes de détoxication utilisées par Narconon sont supposées "le seul régime existant qui soit en mesure de réduire en sécurité les toxines dans le corps, aucune percée n'ayant été effectuée avant les découvertes d'Hubbard dans ce domaine..."[Dr. Megan Shields, in Hubbard, Clear Body, Clear Mind (1988), p. 1].

La scientologie réserve un acrimonie plus particulière à la psychiatrie, qu'elle considère littérallement comme la première force démoniaque de cet univers. Dans un bulletin de 1982 intitulé "la Douleur et le Sexe" Hubbard déclare que "la douleur et le sexe sont des outils de dégradation inventés par les psychiatres depuis des temps immémoriaux, les psychiatres ayant été tout au long du passé l'unique cause de déclin de cet univers. (voir ce tract) illustrant la hiérarchie des valeurs humaines selon la secte). Les scientologues déclarent aussi effrontément et aussi peu crédiblement que c'est la psychiatrie qui a déclenché la première guerre mondiale, l'apogée d'Hitler, de Staline, le déclin des normes éducatives, les guerres en Bosnie et au Kosovo, et même le 11 septembre 2001 (la direction mondiale déclara même que le premier lieutenant de Ben Laden était psychiatre, alors qu'il était chirurgien!). [Voir en anglais "Criminals and Psychiatry" <http://freedom.lronhubbard.org/page104a.htm>, "Psychiatrists: The Men Behind Hitler" <http://www.cchr.org/mbh1.htm>, "Psychiatry's Failures" <http://violence.freedommag.org/page36a.htm>, "Educational and Social Ruin" <http://www.cchr.org/educate/e_sr.htm>, "Bosnia & Kosovo: On The Trail Of Psychiatric Genocide" <http://www.cchr.org/failure/eng/page42.htm>, "Searching for Answers Behind the Terror" <http://www.freedommag.org/English/vol34i1/page02.htm>]

Les attaques scientologues envers la psychiatrie vont bien au-delà de la rhétorique. Lors d'une conférence de 1995 aux scientologues, le directeur mondial de tous les centres de profit scientologues déclara que la secte aurait "éradiqué la psychiatrie en l'an 2000". Tout un cirque de scientologues vient régulièrement dans les congrès ou conventions psychiatriques - ou contre des établissements ciblés - afin de semer le trouble. Les scientologues dnomment ces "évènements" des "psychbust" (ce qui pourrait se traduire par "explosion de psychs"). La secte fait aussi de grands efforts pour gèner physiquement la psychiatrie. Chaque année, des chefs scientologues prétendent qu'ils ont eu toute sorte de victoires "écrasant la psychiatrie" grâce à la Commission des citoyens pour les droits de l'homme (CCDH - CCHR), une façade anti-psychiatrie scientologue connue.

[le CCDH] est notre groupe destiné à pratiquer un assaut en masse contre la psychiatrie...

Cette année, les procureurs ont poursuivi en justice 694 psychiatres, un nouveau record....

Comme nous armons les procureurs avec de nouvelles preuves, ils réussissent mieux que jamais à mettre les psychiatres à leur vraie place: les prisons. Cette année, 222 d'entre eux ont été incarcérés, un autre record. Mais on ne se contente pas de faire mettre des psychiatres derrière les barreaux, on efface leur habitat. L'année passée, 489 locaux ont été fermés: c'est plus du double de l'année précédente, et c'est un autre record..
[Mike Rinder, directeur mondial exécutif de l'office des affaires spéciales de la secte, dans Impact magazine #98 (Dec 2001), p. 19]

Les scientologues ont une attitude drastiquement hostile, qui les mènent parfois à des extrèmités du mauvais goût. Après le désastre du World Trade Center, ils prétendirent que 450 [d'autres chiffres parlent de 700 ou 1100] scientologues avaient été envoyés en renfort pour fournir une "assistance" strictement scientologue. Ils constatèrent que la ville avait mobilisé quelques "3000 psychs" pour aider les victimes de traumatismes. Un cadre important de scientologie, Simon Hare, décrivit dans un e-mail circulant entre scientologues comment les "ministres volontaires" avaient réussi à "bloquer l'infestation de psychs". Simon Hare est'lieutenant" de la Sea Org et "Commanding Officer " de IHelp Canada, une autre façade de la secte)

"En outre, nous essayons de faire en sorte que les psychs soient interdits de conseil aux familles, et il pourrait falloir encore une centaine de personnes ici. Du fait des brillantes manoeuvres et du génie des membres de la Sea Org, nous avons réussi à distraire une majorité de psychs qui essayait d'arriver aux familles, en les entraînant dans du Q & A (discussions oiseuses), en les harcelant et en les chamaillant. Ils ont bien du mal à finir ce qu'il entreprennent et sont assez facile à distraire. Aujourd'hui, ils sont là au complet, tels des vautours autour de ces gens, et toutes nos ressources sont concentrées pour supporter la zone du désastre. ...

Les autres religions qui sont présentes avec leurs ministres ont montré leurs vraies couleurs et elles travaillent main dans la main avec les psychs pour donner à ces gens autant de données fausses et de restimulation qu'elles le peuvent.
[Simon Hare, "READ THIS - Sea Org & Volunteer Ministers in NY", e-mail of 13 September 2001 - <http://groups.google.com/groups?selm=4WFQ3J1O37149.5691666667@frog.gilgamesh.org&oe=UTF-8&output=gplain>]"

[ndt: autres exemples des méthodes lamentables utilisées par les scientologues lors du World Trade Center: ici]

Au même moment, la secte s'arrangeait pour faire paraître une annonce commerciale sur les écrans de la TV Fox News, expliquant d'apppeler la ligne scientology gratuite, renommée à l'occasion "Assistance Nationale pour la Santé Mentale ". Ce n'est bien évidemment pas un hasard si ce titre ressemble à s'y méprendre à celui de l'association Nationale pour la santé mentale. La vraie association s'aperçut rapidement de la tricherie et fit passer une réponse acréée en signlant qu'il fallait prèter garde aux scientologues qui se prétendaient des professionels de la santé menatle. [National Mental Health Association, "Beware Scientologists Claiming To Be Mental Health Professionals", 17 September 2001 - <http://www.nmha.org/newsroom/system/news.vw.cfm?do=vw&rid=341>]

 

 

 

 


Retour en haut